Soutien aux acteurs culturels 

Mai 2020

Mercredi 6 mai 2020. 

Le Président de la République a annoncé plusieurs mesures pour soutenir le secteur culturel, très impacté par la crise sanitaire.


L'Etat s'engage sur un dispositif unique permettant de prolonger les droits des intermittents du spectacle d'une année, au-delà des six mois où leur activité aura été impossible ou très dégradée, soit jusqu'à fin août 2021.

Les artistes-auteurs auront droit à une exonération de leur cotisations sociales pendant quatre mois. Il leur sera également garanti un meilleur accès au Fonds de solidarité actuellement ouvert aux TPE.

Alors que les rassemblements de plus de 5 000 personnes ne pourront pas se tenir avant fin août, le Ministre de la Culture a annoncé, en lien avec les collectivités territoriales,  la création d'un "fonds festival". Par ailleurs, il sera lancé un grand programme de commandes publiques auprès de divers métiers du secteur culturel. Ce programme visera les jeunes créateurs de moins de 30 ans ayant l'ambition d'aller chercher publics oubliés du monde de la culture.

Il sera créé un fonds d'indemnisation temporaire pour les tournages annulés et dans l'incapacité de reprendre. Ce fonds viendra en aide, au cas par cas, aux séries et aux tournages annulés en raison du coronavirus.

Pour rappel, les librairies, les disquaires, les bibliothéques, les médiathèques, les galeries d'art et certains musées pourront réouvrir dès le 11 mai, à la condition que les mesures sanitaires soient respectées. Le Président de la République s'est engagé à faire un point de situation avec les acteurs du monde culturel à la fin mai.

Situation des intermittents du spectacle - question écrite - 30 avril 2020.

 

Retrouvez-ci dessous ma question écrite du jeudi 30 avril, adressée à Monsieur le Ministre de la Culture, Franck Riester.

"Denis Sommer attire l’attention du Ministre de la Culture sur les difficultés rencontrées par les intermittents du spectacle.

En raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, les entreprises, associations et structures culturelles sont à l’arrêt depuis mi-mars. La reprise de l’activité, très incertaine, paraît devoir être repoussée autour de l’automne 2020, au plus tôt.

Alors que la saison estivale est une période de forte activité (festivals, tourisme, etc.) pour de nombreux intermittents du spectacle, beaucoup d’entre eux vont rencontrer des difficultés pour assurer la continuité de leurs revenus initialement prévus ou encore pour pouvoir recourir à l’assurance chômage.

Aussi, Denis Sommer interroge le Ministre de la Culture sur les dispositions prévues pour les intermittents du spectacle afin de permettre une indemnisation prolongée qui tienne compte des impacts de la crise sanitaire et leur assure des revenus décents."

Denis SOMMER

Député

3ème Circonscription du Doubs

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale