Projet de loi Santé

Le système de santé français est un système de qualité, mesuré par la hausse de l'espérance de vie, la baisse de la mortalité, un reste à charge très faible pour les personnes, un niveau d'investissement élevé de l'ordre de 200 milliards d'euros de dépenses publiques. 

Cependant nous constatons qu'il rencontre actuellement des difficultés que l'on peut identifier :

- Rigidités d'organisation (exercice isolé des professionnels de ville, cloisonnement ville/hôpital, médico-social/sanitaire, public/privé, manque d'outils et de structure de coordination) ;

- Des tensions financières croissantes (coût élevé des innovations thérapeutiques, croissance du nombre de pathologies chroniques en raison du vieillissement de la population, maîtrise des dépenses, fréquence des actes inutiles, prescriptions redondantes et désorganisation des parcours de soin, absence de valorisation des bonnes pratiques de suivi et gestion des parcours) ;

 - Des inégalités territoriales, couplées à une décroissance du nombre de médecins généralistes par habitant jusqu'en 2025, le nombre de consultations disponibles a baissé de 15% en 15 ans, plus de 9000 communes sont en situation de sous-densité, on décompte plus de 6 mois d'attente pour certains spécialistes dans les zones sous-dotées.

Le plan "ma santé 2022" est conçu pour placer le patient au cœur du système et faire de la qualité de sa prise en charge la boussole de la réforme, d'organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins en soins de proximité, de repenser les métiers et la formation des professionnels de santé.

Vous retrouverez ci-dessous l'essentiel du projet de réforme et d'autres informations.

Denis SOMMER

Député

3ème Circonscription du Doubs

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale