General Electric - Belfort

Retrouvez ci-dessous différents éléments, du plus récent au plus ancien, concernant ce sujet. 

22 juin 2019

Solidarité avec les salariés de GE.

 

La direction du groupe doit revoir son plan, engager la diversification afin de préserver notre tissu industriel dont l’excellence est reconnue mondialement. Nous devons ensemble y travailler avec les organisations syndicales , les élus et le gouvernement. J’ai encore eu le ministère de l’économie ce matin, tout le monde est mobilisé pour trouver une issue intelligente à cette situation qui peut être dramatique au plan social et humain.

Aller plus loin à ce sujet : 

28 mai 2019

Annonce des suppressions de postes chez General Electric

Cette annonce est un véritable choc pour le Nord Franche-Comté et toute la région Bourgogne-Franche-Comté.

Il s’agit plus globalement d’une très mauvaise nouvelle pour le développement industriel de la filière de l’énergie dans notre pays. S’il est vrai que le marché des turbines à gaz connaît des difficultés et que nous devons le considérer, ceci n’explique pas tout et l’annonce de General Electric apparaît une nouvelle fois comme un renoncement du groupe à investir et à développer son activité en France.

 

Il est maintenant temps d’étudier sérieusement les pistes de diversifications industrielles et de s’y investir avec intelligence et ambition. Dans ce contexte, je souhaite apporter tout mon soutien aux personnels de General Electric et je suivrai avec attention et vigilance, au côté des élus du Territoire de Belfort et de la Région Bourgogne-Franche-Comté, la mise en œuvre de la diversification industrielle des sites du Territoire de Belfort.

Monsieur le Ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire est intervenu à ce sujet cet après-midi à l'Assemblée Nationale lors des questions au gouvernement.

Denis SOMMER

Député

3ème Circonscription du Doubs

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale