Faurecia Bavans. Une étape au milieu d’un beau parcours.

17 juillet 2019. 

 

Inauguration de nouveaux espaces de recherche et développement sur le site Faurecia Bavans.

Quelques semaines seulement après l’annonce du choix par Faurecia du site de Bavans pour accueillir le centre de recherche mondial sur les réservoirs hydrogène, l’inauguration a été l’occasion pour les dirigeants et les équipes de Faurecia de faire connaître deux nouveaux espaces.

Le Clean Mobility Lab, espace dédié à l’innovation sur les mobilités propres, dont l’architecture et l’aménagement sont conçus pour organiser la créativité des groupes projets de Faurecia : déjà une réussite, en seulement 10 mois d’existence, le Lab a déposé 20% du total des brevets du groupe…

L’Open Space, où se structure et s’organise le développement de solutions pour diminuer l’empreinte carbone, et ce pour tous les systèmes de propulsion : thermiques, hybrides, électriques, bientôt hydrogènes ; et tous les segments : du véhicule léger au bateau.

Les dirigeants de Faurecia ont rappelé l’histoire du site, son évolution progressive vers le centre de recherche et de développement reconnu au niveau mondial qu’il est devenu aujourd’hui, contribuant pleinement à faire du groupe Faurecia le leader, au niveau mondial, du développement des mobilités propres.

Reconnaissance, fierté, détermination.

Ces trois mots, que Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région, a prononcé dans son discours inaugural, sont tout à fait appropriés pour évoquer l’évolution récente du site de Bavans et ce qu’il indique de la vitalité du territoire.  

Reconnaissance, de la part des acteurs du territoire pour le respect, et mieux le dépassement des engagements pris par le groupe en contrepartie de l’accompagnement et du soutien des collectivités territoriales. Reconnaissance des élus, qui ont porté, depuis 2008 notamment, la question de l’hydrogène et des mobilités propres afin d’en faire une priorité de développement pour le territoire : parmi eux, Raymond Forni. Denis Sommer, qui était à l’époque président de BATIFRANC et a permis à ce titre de débloquer des freins à l’implantation des nouvelles activités de recherche et de développement sur les mobilités propres.  

Fierté d’avoir contribué à faire du Nord Franche-Comté un territoire d’innovation, pour lequel le centre de Bavans, avec 750 salariés de 20 nationalités différentes, dont 350 sur des fonctions de recherche et de développement, est un emblème. Car si le site est implanté à Bavans, ce n’est pas un hasard : il est inscrit dans un environnement tout à fait favorable : ancré dans un territoire à tradition industrielle, l’Aire Urbaine Belfort Montbéliard ; un territoire qui a su attirer et organiser des institutions académiques et universitaires d’excellence dans le domaine de l’énergie et de l’hydrogène.

Détermination. 

 

La réussite de l’industrialisation de l’hydrogène pour les mobilités et l’industrie reste à consolider. Les efforts qui restent devant nous seront à la hauteur des enjeux : financiers, climatiques, géopolitiques (notre dépendance au pétrole serait amoindrie avec une augmentation de la part de l’hydrogène).

Par ailleurs, le territoire doit faire vivre le chemin « recherche, développement, industrialisation, » pour que les solutions qui sont conçues puissent aussi être industrialisées dans le territoire.

 

Maxime Cucherousset, Collaborateur parlementaire de Denis Sommer.

Aller plus loin : 

Denis SOMMER

Député

3ème Circonscription du Doubs

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale