Covid - 19 : Informations générales, mesures sanitaires, solidarités. 
 
Retrouvez-sur cette page des informations diversifiées et régulièrement actualisées sur les mesures gouvernementales et différents dispositifs autour des thématiques de la santé, des solidarités, de l'éducation, des sports, des loisirs, de la famille, etc.

Printemps 2020

Guides pratiques pour reprendre les activités physiques et sportives - 11 mai. 

Une nouvelle ère s’est ouverte dans la crise sanitaire qui touche la France avec la mise en place par le Gouvernement du plan de déconfinement progressif, et ce jusqu’au 2 juin.

A cette occasion, le ministère des Sports publie 4 guides pratiques pour accompagner les sportifs de tous niveaux dans la reprise des activités physiques et sportives en métropole et Outre-mer et dans le respect des règles sanitaires : recommandations sanitaires ; accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels, recommandations des équipements ; accompagnement de reprise des activités sportives.

Bonne lecture !

Les médecins de proximité : acteurs de confiance du déconfinement - 11 mai.

Dans cette période particulière de transition d’un confinement complet à une reprise partielle de nos relations et activités sociales, les médecins traitants sont les interlocuteurs de confiance et de proximité de référence pour réaliser un diagnostic rapide des cas isolés et contribuer à la recherche des filières de contamination.

Pour répondre à ce double objectif tout en maintenant ce lien de confiance avec chaque patient(e), les syndicats représentatifs signataires du présent communiqué de presse souhaitent que les médecins s’engagent pleinement auprès des patients concernés, pour leur expliquer la démarche, l’intérêt du repérage pour la protection de leur entourage et les précautions prises sur les données.

Je souhaitais vous partager ce communiqué, et je suis convaincu que c'est à travers cette posture de confiance et de responsabilité que nous réussirons à combattre l'épidémie.

Actualités du plan d'urgence sanitaire au 15 avril 2020.

En complément des mesures de soutien à l’économie adoptées à la mi-mars, le Gouvernement prolonge le plan d’urgence sanitaire. Le Premier ministre a annoncé une aide d'urgence pour 4 millions de foyers et des primes pour les agents et personnels soignants des hôpitaux. Le plan d'urgence pour lutter contre la crise sanitaire est désormais porté à 110 milliards d'euros.

Le 15 mai, le Gouvernement versera automatiquement une aide d’urgence de 150 euros par famille bénéficiaire du RSA ou de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), à laquelle s'ajouteront 100 euros par enfant. Les familles ne bénéficiant ni du RSA ni de l'ASS mais qui touchent des aides au logement, percevront 100 euros par enfant.

L'ensemble du personnel soignant en milieu hospitalier percevra une prime de 500 euros. Quant aux personnels des services de santé qui gèrent la crise du Coronavirus dans les hôpitaux des départements les plus touchés, il leur sera versé une prime de 1500 euros. Cette prime sera également versée aux services ayant accueilli des patients atteints du Covid-19 dans les départements moins touchés.

A ces primes exemptes de charges et d'impôts, les agents hospitaliers non soignants ayant travaillé dans les secteurs Covid-19 verront leurs heures supplémentaires revalorisées de 50%.

Par ailleurs, le Gouvernement souhaite qu'une prime soit versée aux personnels remplissant une mission décisive au sein des EHPAD et des services à domicile du secteur médico-social. Des discussions se sont engagées avec les collectivités locales sur les modalités de financement.

Continuité des soins essentiels 

Le confinement ne doit pas être un obstacle à la continuité des soins essentiels. Afin de ne pas retarder une prise en charge et risquer une perte de chance, l’ARS de Bourgogne Franche-Comté rappelle que les soins et les examens indispensables sont maintenus et accessibles, en ville comme à l’hôpital.

La continuité de vos soins est assurée, tout particulièrement si vous êtes atteints d’une maladie chronique ou de troubles psychiques, pour les femmes enceintes et les jeunes enfants, et les personnes nécessitant une intervention chirurgicale urgente.

 

Face à toute urgence courante, les centres 15 sont mobilisés pour vous orienter en fonction de votre situation médicale.

Lutte contre les violences familiales : l’État s’engage.

La période du confinement est malheureusement propice à amplifier les comportements de violences conjugales et intrafamiliales. Consciente de cet enjeu, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entres les femmes et les hommes, a déployé dès le 16 mars un plan national pour protéger les victimes de violences conjugales, en lien avec les différents ministères concernés.

Au niveau départemental, c’est la mobilisation concertée des services de l’État, des forces de sécurité intérieure, des Procureurs, des collectivités territoriales et des associations qui permet de coordonner l’action publique en la matière :

. Les associations du secteur de Besançon et de Montbéliard engagées au quotidien dans l’aide aux victimes maintiennent leurs permanences téléphoniques ;
. Le dispositif ALTÉRITÉ, mis en place par l’ADDSEA (l’Association départementale du Doubs de
sauvegarde de l'enfant à l'adulte) et piloté par le Parquet de Besançon, permet d’éloigner du domicile les auteurs de violence ;
. Un dispositif national piloté par le Ministère de l’Intérieur, permet à toute victime de violences intrafamiliales de se rendre dans la pharmacie la plus proche de son domicile afin de demander de l’aide : l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre qui interviendront en urgence.

Pour rappel, voici les numéros nationaux à contacter.

Concernant des violences conjugales, sexuelles ou sexistes :
. en cas d’urgence, le 17 ou le 114 par SMS
. pour une écoute si vous êtes victime ou témoin de violences sexuelles ou sexistes, le 3919 du
lundi au samedi de 9H à 19H.
. pour un hébergement d’urgence, le 115.
Une plateforme de signalement permet aux victimes d’entrer en contact avec des policiers ou
gendarmes par internet : https://arretonslesviolences.gouv.fr/

Concernant des violences faites aux enfants :
. le 119, plateforme nationale dédiée à la protection des enfants en danger. Ce numéro est joignable 24h/24, 7j/7 ; l’appel est gratuit.

N’hésitez surtout pas à diffuser ces informations autour de vous.

ArrêtonsLesViolences.png

ACCOMPAGNEMENT LIE A LA GROSSESSE ET L’ACCOUCHEMENT


Adrien Taquet annonce des mesures pour adapter l’accompagnement des mères par les sages-femmes à la période actuelle et se félicite des recommandations permettant la présence du père aux côtés de la mère lors de l’accouchement.

Des ordis pour nos enfants.


Dans le cadre de la continuité éducative, Adrien Taquet, secrétaire d’État à la protection de l’enfance et Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique appellent à la solidarité du plus grand nombre pour garantir le maintien de la scolarisation et les activités proposées aux enfants qui relèvent de l’Aide sociale à l’enfance.

 

Les entreprises de toutes tailles et les particuliers qui le peuvent sont invités à mettre un ou plusieurs ordinateurs fixes, portables ou tablettes à disposition des structures de l’Aide sociale à l’enfance qui en expriment le besoin. Il suffira pour cela de choisir l’une d’entre elles en fonction de sa situation géographique, parmi toutes celles répertoriées sur la carte accessible
à l’adresse suivante : https://www.desordispournosenfants.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour le département du Doubs, si vous avez des ordinateurs que vous n'utilisez plus, vous pouvez vous mettre en contact avec : 

. l'ASEANFC, Centre de Grange la Dame, 6 rue Bois la Dame à Montbéliard qui recherche 180 équipements.

Adresse mail : contact@aseanfc.com

. l'Établissement public FPH 67 Rue des Hauts de Saint-Claude à Besançon qui recherche 50 postes.

Adresse mail : philippe.chatelain@doubs.fr
Il est demandé de bien vérifier que les ordinateurs sont réinitialisés et en état de marche.

DESORDISPOURNOSENFANTS.png

Informations du gouvernement. 

Point de situation régulièrement actualisé, attestations, informations sanitaires essentielles, réflexes à adopter, les mesures prises par le gouvernement, questions réponses, ressources et contacts utiles : toutes les informations essentielles pour vivre cette situation de crise sanitaire en cliquant sur l'image ou le bouton ci-dessous. 

Coronavirus_Comportements.png

Solidarité numérique - Centre d'aide pour les démarches en ligne.

Démarches concernant votre famille, votre emploi, votre entreprise, votre santé... comment rester en contact avec ses proches, trouver des informations vérifiées, réaliser du télétravail. Cette plateforme créée par le gouvernement vous permet de trouver de bonnes réponses en ligne, ou par téléphone (du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 70 772 372). 

La Réserve Civique : s'engager pour aider.

Mise en place de la réserve civique par le Gouvernement.

Vous êtes un citoyen, une citoyenne, vous avez la possibilité et l'envie de vous engager pour une mission d'intérêt général en cette période de crise (aide alimentaire d'urgence ; garde exceptionnelle des enfants ; lien avec les personnes fragiles isolées ; solidarités de proximité) ?

Vous représentez une structure d'utilité publique et vous avez besoin de renforts ?

Face à l’épidémie de Covid-19, le Gouvernement appelle à la mobilisation générale des solidarités : découvrez la réserve civique et à inscrivez-vous en ligne via le lien suivant : 

Vous avez une question, une remarque ?
Contactez-nous à l'adresse : permanenceparlementaire2503@gmail.com 
Autres informations : 

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
Assemblée-Nationale-600x375.jpg