Lancement du Contrat de Transition Ecologique du Pays de Montbéliard.  

30 septembre 2019

Nous apprenions le 9 juillet dernier que le Pays de Montbéliard était lauréat du 1° appel à candidature de la démarche gouvernementale « Contrat de Transition Ecologique » (CTE).

Le CTE vise à démontrer, par l’action, que l’écologie est un moteur de l’économie.

Il s’agit de construire des solutions concrètes en mobilisant tous les acteurs du territoire, publics comme privés. Le contrat, prévu pour une durée de 3 à 4 ans, peut évoluer chaque année à l’occasion de la réunion des partenaires.

La réunion de ce matin a été l’occasion d’une présentation des premières orientations prévues dans le cadre du CTE : dépolluer les friches industrielles, créer des espaces de travail partagés, développer les énergies renouvelables, les circuits courts alimentaires, etc.

Quant aux circuits courts, de nombreuses initiatives intéressantes existent déjà ailleurs, comme à Lons-le-Saunier où un rapprochement avec les agriculteurs locaux a permis de parvenir à plus de 50% des produits locaux dans la restauration collective. Il serait intéressant de s’en inspirer.

Concernant les énergies renouvelables, j’ai souligné le vecteur central que représente l’hydrogène pour l’autonomie énergétique et le développement industriel de notre territoire.

Si beaucoup de travail reste à faire pour élaborer et consolider ces actions en vue d’une signature du CTE avant fin 2019, ce CTE peut être une très belle opportunité et une chance pour le territoire.

Contrat de Transition Ecologique : aller plus loin 

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
Assemblée-Nationale-600x375.jpg