Allongement du congé paternité : une avancée sociale majeure

23 Septembre 2020

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé ce jour le doublement congé paternité, de 14 à 28 jours, pour une application prévue à partir de juillet 2021.

Alors qu’aujourd’hui seulement 67 % des pères utilisent ce congé (80 % chez les salariés en CDI, 48 % chez les salariés en CDD) le nouveau dispositif permettra à tous les pères salariés de prendre part à l’éducation de leurs enfants dès les premiers jours. En effet, une partie de ce congé, 7 jours au minimum, sera rendu obligatoire : « Pour nous, l’obligation, c’est à la fois un enjeu de protection, mais aussi de justice sociale pour que le congé paternité soit bien accessible à tous, indépendamment de la nature du contrat de travail du deuxième parent ».

Cette mesure ne concerne pas que les pères : elle s’inscrit dans un objectif plus large d’égalité entre les femmes et les hommes, en matière d’éducation des enfants, de participation aux tâches domestiques et en matière professionnelle.

 

Alors que l’implication des parents est essentielle et que les 1 000 premiers jours sont déterminants dans l’éducation des enfants, la France se hisse dans la moyenne haute des pays européens avec ce nouveau congé paternité. Emmanuel Macron a également fait part de l’intérêt d’envisager, « dans un temps un peu plus long », la modernisation du congé parental, qui est proposée notamment par la commission des « 1 000 premiers jours ».

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale