Allocution télévisée du Président de la République

Le Président de la République s’est adressé hier soir aux Français. Il a annoncé des mesures importantes et immédiates.

Avant toute chose, il s’est porté garant de l’ordre républicain. Il a constaté la gravité des violences qui ont eu lieu pendant le mouvement, souvent exercées par des casseurs qui n’avaient rien à voir avec les gilets jaunes. Dans ce cadre, il a rappelé qu’aucune indulgence ne saurait être justifiée.

Appelant à un « état d’urgence économique et social », il a répondu de manière concrète aux revendications des gilets jaunes :
- Le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019.
- La hausse de la CSG sera annulée en 2019 pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois.
- Une prime de fin d’année désocialisée et défiscalisée sera demandée aux employeurs qui en ont la possibilité. Cette prime pourra aller jusqu’à 1 000 euros.
- Dès 2019, les heures supplémentaires versées seront défiscalisées. Une mesure qui touchera entre 8 et 9 millions de français.

Enfin, le Président de la République propose que les solutions pour l’avenir soient construites avec les corps intermédiaires et tous les citoyens qui souhaitent s’y engager avec le lancement d’un large débat national. Sa finalité sera d’inventer un nouveau contrat national sur :
- Les questions institutionnelles
- La progressivité de notre fiscalité
- La question du quotidien pour faire face au changement climatique
- La question de l’organisation de l’Etat...

Cette initiative redonne une place centrale aux élus locaux et notamment aux maires. Je soutiendrai cette démarche et j’encourage les citoyens à s’en saisir. C’est en effet, une occasion unique de poursuivre son engagement citoyen, de participer au défi de créer plus de justice sociale dans un monde complexe et en mouvement.

Denis SOMMER

Député

3ème Circonscription du Doubs

Suivez Denis Sommer sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale